Feed RSS EMS http://www.eu-m-s.fr EMS, à vos côtés pour avancer Centre d'appel : les opportunités de l'externalisation http://www.eu-m-s.com/presse_2012_22.html EMS se positionne comme le partenaire privilégié des entreprises qui ont fait de l'externalisation un de leurs atouts concurrentiels. EMS met à leur disposition une palette de moyens humains, techniques, technologiques et matériels pour le traitement de l'information à distance. Il leur propose des solutions adaptées et les aides à combiner intelligemment leurs ressources internes à des prestations de service spécifiques et complémentaires.
Aujourd'hui. EMS fait partie des trois premières sociétés en outsourcing francophones combinant les relations client et l'externalisation des processus métier. Rencontre avec son président, A.Fattah Arrom.

VAD & E-commerce: Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

A.Fattah Arrom: Nous avons commencé notre aventure en 1996. A l'époque notre métier consistait à la saisie et l'indexation d'informations pour la presse spécialisée (Paris Match, Science&vie, Géo...) sur le minitel. En 1998, le groupe @rrom est lancé à Marrakech pour la capture et saisies de données. En 2002, toujours en phase avec notre développement, nous avons lancé l'entreprise Euro Maghreb Services (EMS) sur Paris dont l'objet était de développer une stratégie commerciale et une veille active technologique. Fort de cet appui, en 2004, nous avons intégré notre centre de formation de DATA Embassy en le fusionnant avec notre société @rrom group. Afin de garantir notre qualité de service, nous avons démarré une démarche Label Qualité IS09001/2000 pour DATAEmbassy.

La structure de notre groupe étant lancée nous avons développé une offre globale d'industrialisation des process autour de la stratégie, du conseil et des services externalisés au Maroc. En 2008, nous avons obtenu le label Qualité IS0900112008 par TÜV pour DATAEmbassy. En 2010, nous avons créé un second centre de production DATA Shore à Marrakech.

Aujourd'hui, fort des 450 salariés, EMS propose plusieurs services: la capture, la dématérialisation, la saisie et l'encodage des données; la gestion de la relation client à travers son centre de contact et l'informatique sur mobile (traitement des données).

EMS permet à ses clients, par l'externalisation, d'augmenter la productivité de l'entreprise.
En effet, les gains en productivité peuvent atteindre 60% en minimisant les frais et la gestion du personnel (moins de distraction, moins de problèmes de transport, moins d'arrêts maladie, RTT, ...). EMS permet aussi de gagner en flexibilité et de bénéficier de professionnels formés en permanence.
Enfin, les tarifs proposés sont très compétitifs et permettent de gagner de 30% à 60% sur les tarifs du marché.

Comment gérez-vous l'externalisation de votre offre, notamment avec vos clients français ?

A.FA : Nous offrons à nos clients des prestations (en matière de centres d'appels) qui garantissent une qualité de service aux standards français et à un coût maitrisé. Toute la stratégie se décide en France avec des collaborateurs expérimentés dans le domaine.
Le déploiement du service au Maroc se fait en concertation étroite avec le client dans les différentes phases du projet.
La gestion quotidienne du centre d'appel se fait via des équipes dédiées pour chaque client et elles sont suivies par nos experts.
Cela ne peut se concrétiser réellement que par:

  • Le soutien des directions Franco-Marocaines durant tout le processus.
  • La maîtrise des meilleures pratiques de l'impartition.
  • La compréhension mutuelle entre EMS et le client. Concernant les principes, les bénéfices et les risques de l'impartition.
  • La proximité géographique et culturelle.

Les stratégies clients des enseignes se renforcent via les centres d'appels permettant aux enseignes d'être plus proches de ses clients.

Comment les centres d'appels intègrent les stratégies clients des enseignes ?

A.FA : Les stratégies clients des enseignes se renforcent via les centres d'appels. En effet, cette activité permet aux en-seignes d'être plus proches de ses clients en gérant et traitant leurs demandes à distance. Ceci contribuera à l'optimisa-tion de la productivité du trai-tement des échanges et à être plus réactif. Le centre d'appel devient le canal privilégié de distribution de l'information.

Quelles sont les évolutions, ces dernières années, des centres d'appel (méthodologiquement, techniquement ... ) ?

A.FA : Différents éléments ont contribué à la croissance des centres d'appel, je cite entre autres : l'émergence de l'internet et de la téléphonie mobile, l'ouverture du mar-ché des télécommunications, le CT! (Couplage Téléphonie Informatique), etc. Les centres d'appel ont été adoptés par plusieurs secteurs d'activités notamment l'informatique, les télécommunications, la distribution, le transport, les banques et les assurances. Cette forte croissance a conduit les centres d'appel à se délocaliser pour chercher une meilleure productivité et bénéficier des moyens pré-sents dans les pays d'accueil notamment le Maroc, avec des sites dédiés, une main d'œuvre diplômée et en grand nombre, un coût de travail qui est plus de 50% moins cher qu'en France et une souplesse dans la législation du travail.

Quelles seront les évolutions à venir des centres d'appel ?

A.FA: Avant tout, il faut savoir que dans un environnement <<Marché>> actuellement très concurrentiel, les entreprises doivent démontrer leurs réac-tivité et faire face à un marché de plus en plus compétitif et fidéliser par conséquent leurs clients qui pourraient facile-ment se reporter sur le produit d'un concurrent. Et là bien évi-demment, arrive l'intérêt des centres de contact clientèle qui sont un appui majeur pour garantir cette compétitivité et un moyen de communication pour atteindre l'ensemble des cibles quels que soit les canaux de communication qui leur seront adaptés.

Concernant les évolutions éventuelles et toujours bien évidemment en rapport avec les évolutions des moyens de communication usuels, les centres de contacts seront obligés d'évoluer dans le même sens et proposer des solutions adaptées aux technologies In-ternet, permettant ainsi l'ex-ploitation sur un même réseau la transmission de la voix, la visioconférence, l'internet et les données.

En effet, il deviendra de plus en plus difficile de segmenter les acteurs du marché en fonc-tion de leur métier car tous auront tendance à proposer des services sur l'ensemble de la chaîne des centres d'appel. C'est la raison pour laquelle, les centres de contacts seront amenés à gérer l'ensemble des objets multimédia selon le ca-nal de communication choisi par l'utilisateur.

]]>
Wed, 24 Oct 2012 00:00:00 GMT
Dans un contexte très concurrentiel, la maîtrise des coûts et la qualité du service constituent des atouts majeurs http://www.eu-m-s.com/presse_2012_21.html Dans un contexte très concurrentiel, la maîtrise des coûts et la qualité du service constituent des atouts majeurs.

Comment assurer une relation de qualité lorsque le service client est externalisé et quels sont les avantages ?

Dans un contexte très concurrentiel, la maîtrise des coûts et la qualité du service constituent des atouts majeurs que toute société doit maitriser afin de garantir sa place dans le marché??
En ce sens, la solution de l'externalisation s'impose comme la solution la plus stratégique.

Mais comment faire pour disposer d'un service externalisé vertueux et d'une relation de qualité ?

Pour répondre à cette question, je vais vous donner quelques exemples de ce qui est pratiqué chez EMS.

Tout d'abord, l'orientation client est au cœur de la stratégie d'entreprise. Avec un engagement très fort de la direction générale, l'implication totale des parties prenantes et une orientation client au cœur de la stratégie, le service client
n'a plus de coût : il représente un investissement à part entière. C'est d'ailleurs pour cela que la gouvernance de notre groupe et de tous ses centres de production est assurée par des dirigeants possédant la double nationalité française et marocaine et, conséquemment, une double culture. Cette caractéristique est un atout de poids lorsqu'il s'agit d'assurer la bonne transmission des instructions, le suivi de la production ou la gestion des opérations administratives internationales. Elle permet d'éviter les écueils dus aux nécessaires interprétations des spécificités locales.

Notre deuxième principe de fonctionnement réside en une maitrise implacable des process, avec une communication servie par des outils performants et des BDD partagées, et une réactivité pour résoudre ou anticiper tous les problèmes du client (Visioconférence, Téléphone, Mail, SMS...).

Outre le fait que nous sommes certifiés ISO 9001, nous avons une parfaite maitrise du multicanal et mettons nos collaborateurs au centre du dispositif. En ce sens, chaque groupe de collaborateurs fonctionne comme s'il était un service des entités de nos clients.
Toute décision est prise en étroite collaboration avec eux. Cela nous permet d'assurer un recrutement avec un esprit d'équipe, le bienêtre des équipes et une forte gestion de stress, une souplesse transversale des effectifs et des horaires, ainsi qu'une politique RH attractive.
Notre positionnement présente plusieurs avantages pour nos clients, notamment une réduction des coûts comprise entre 30 et 60 %, induite entre autres par une baisse des charges fixes (salaires, charges sociales)?; l'accès à une main-d'oeuvre qualifiée et spécialisée (équipes modulables, et francophones prêtes à intervenir 24/7), et une qualité identique à leurs homologues métropolitains (Bac+2 à Bac + 5).

Comment les réseaux peuvent-ils servir une relation client externalisée ?

Les réseaux sociaux présentent un grand intérêt en ce qui concerne la suppression des barrières de communication : en un temps record, le réseau social permet de joindre un nombre considérable de personnes ou de professionnels se trouvant aux quatre coins du globe. Rien de mieux donc pour renouer des liens avec des personnes et d'établir de nouvelles relations.
Une chose est sûre, les réseaux sociaux sont en pleine expansion, car chacun y trouve ses intérêts, notamment sur le plan professionnel, pour lequel ils sont une carte à ne pas négliger pour développer votre business et trouver de nouveaux clients.
Ils permettent en outre de créer de nouveaux contacts, de se tenir informé de l'actualité d'un secteur d'activité, d'être recommandé et, éventuellement, de trouver de l'aide, ou d'en offrir...

Quels sont les faits marquants de l'année à venir (technologies, services, tendances, habitudes, comportements....) ?

Le phénomène majeur qui marquera les prochaines années sera l'évolution de nos manières de communiquer. En effet, avec l'apparition des réseaux sociaux, l'information est passée d'un cadre restreint à un espace plus ouvert auquel chacun a accès.
Il faut savoir que l'utilisation des réseaux sociaux a dépassé les utilisations des emails et des courriers. Rajouté à cela l'avantage qu'offrent les réseaux sociaux à savoir la disponibilité et le partage de l'information en temps réel, et l'on comprend mieux la nécessité à venir d'une adaptation des entreprises à cette nouvelle donne pour en tirer profit et nouer une meilleure relation de confiance avec les utilisateurs de ces espaces. L'autre fait qui marquera les années à venir est indéniablement le marketing mobile.
Avec le développement du mobile et de l'internet mobile, associé à une forte croissance des usages, le mobile est devenu un levier pertinent de communication.
Cette évolution de mode de vie exigera des Adaptations spécifiques à cette nouvelle orientation.

]]>
Tue, 23 Oct 2012 00:00:00 GMT
Euro Maghreb Service, spécialiste dans le domaine du CRM multi canal offshore http://www.eu-m-s.com/presse_2012_19.html Euro Maghreb Service, spécialiste dans le domaine du CRM multi canal off shore, propose des services sur-mesure voire « clés en main » dans le domaine de l'externalisation des services à valeurs ajoutées implanté dans l'eldorado du service délocalisé, le Maroc.

Depuis 1996, l'entreprise EMS n'a cessé d'évoluer et de proposer des solutions innovantes et performantes.

Avec des saisies et indexations sur minitel, ainsi qu'un effectif de 5 à 8 opératrices, EMS est actuellement au travers de Data Embassy, créée en 2005 (certifié ISO 9001 V2008) et DATA Shore, créée en 2009, deux centres de traitement de l'information multicanale. Ils représentent aujourd'hui des platesformes de plus de 350 collaborateurs à la pointe de l'offre « offshoring et Nearshoring plus particulièrement destinée aux entreprises des pays voisins ».

Implantée non seulement au Maroc, mais aussi en France pour « être au plus près des clients », EMS mise non seulement sur la qualité de ses services mais aussi sur leurs suivis par une équipe de collaborateurs multiculturels. Les bénéfices incontestables : la double nationalité française et marocaine, ainsi que la proximité géographique permettant une meilleure transmission des instructions, du suivi de production, et de la gestion des opérations administratives internationales.

Selon Fattah Arrom, son président, « L'offshoring est l'un des enjeux majeurs de la mondialisation. On estime que la demande européenne en services offshores atteindra 30 milliards d'euros au cours de ces dix prochaines années.

Centre d'appel DATA Shore

Première destination offshore : l'Afrique, et notamment le Maroc, qui grâce à sa proximité géographique et culturelle entend figurer en bonne place sur ce marché toujours plus concurrentiel, où les pays de l'Asie du Sud-Est et de l'Europe de l'Est sont de plus en plus attractifs ».

En un mot, EMS propose offres multiples et adaptables, gestion de la relation client combinée à l'externalisation des processus métiers notamment, ou encore clients bénéficiaires d'un environnement extrêmement favorable.

L'entreprise s'impose donc sur ce marché en pleine expansion et mutation en anticipant, en relevant de nouveaux challenges et en répondant au mieux aux attentes de clients toujours plus nombreux dans des domaines variés (télécoms, distribution, banques, assurances, industries, médias...).

Outre des offres de partenariats classiques, EMS propose également une offre phare et exclusive : le « B.O.T: Built Operate Transfer », avec une première étape, la location d'une entité au Maroc sur-mesure avec un ou plusieurs centres et infrastructures (matériels et systèmes informatiques, systèmes télécoms, logiciels, équipes), dont elle assure la gestion, les RH, la logistique et la formation.

La seconde étape, elle, est liée au client et à la possibilité de racheter son entité, lorsqu'elle devient parfaitement opérationnelle.

Offres donc personnalisées, multifonctions et évolutives reflétant le dynamisme, la réactivité et la souplesse de l'entreprise, qui se tourne déjà vers de nouveaux horizons : la création d'une représentation (ou filiale), en Espagne, et un site de production hispanophone au nord du Maroc (Tétouan).

]]>
Mon, 04 Jun 2012 00:00:00 GMT
EMS, un pont entre Paris et Marrakech http://www.eu-m-s.com/presse_2012_17.html Misant sur la proximité géographique et culturelle du Maroc et la France, le groupe EMS-Data Service démontre combien externaliser certains processus métiers peut être très intéressant.

« La gouvernance du groupe EMS et de son centre de production est assurée par des dirigeants possédant la double culture française et marocaine. Cette caractéristique est un atout de poids, lorsqu'il s'agit d'assurer la bonne transmission des instructions, le suivi de la production ou la gestion des opérations administratives internationales. Elle permet d'éviter les écueils dus aux nécessaires interprétations des spécificités locales », affirme Fattah ARROM, président du groupe EMS et maître à penser d'un groupe particulièrement dynamique.

Mr A.Fettah ARROM - Président EMS

Qui est le groupe EMS ?

Le groupe EMS est né en 1998 à Marrakech, au Maroc, avec une forte culture informatique. Ses départements stratégie et communication commerciale sont installés à Paris en 2002, pour être plus près de ses clients. Aujourd'hui, EMS s'impose comme le leader francophone incontestable dans le domaine du traitement de l'information externalisé « Capture, dématérialisation, saisie et traitement de données ».

Ses centres de production sont certifiés ISO 9001/2008 et emploient plus de 350 personnes.

C'est une PME avec un chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros. Son objectif est de gagner la confiance des grands groupes et de rester à la hauteur de ses clients.

Quel est « le service plus » de EMS ?

Au-delà des prestations de services d'une société de sous-traitance classique, EMS conçoit pour chaque client une architecture d'actions spécifique à ses projets.

L'externalisation, telle qu'elle est pratiquée chez EMS, garantit une souplesse maximale pour la production. Le fonctionnement en équipe dédiée fonctionne au quotidien comme une unité supplémentaire.

Avec un effectif stable, une réserve de compétences et un centre de formation intégré, EMS est en mesure de faire varier ses effectifs selon les besoins et absorber ainsi les PICS de production de ses clients.

EMS privilégie la flexibilité fonctionnelle, c'est-à-dire qu'elle développe l'aptitude de ses salariés à changer de poste de travail sans coûts supplémentaires. Le groupe sait également augmenter le volume de sa main-d'œuvre en recourant au marché du travail.

Comment faites-vous pour que vos clients gagnent en productivité ?

Pour diminuer les coûts de production jusqu'à 60 %, EMS propose 3 choses essentielles :

La qualité : La certification ISO 9001 V2008 de son centre de production garantit aux clients d'EMS un niveau maximal de valeur ajoutée et de réactivité : une production maitrisée, contrôlée.

La flexibilité : Avec ses équipes de collaborateurs qualifiés, une réserve de compétences et un centre de formation intégré, EMS offre une efficacité maximale en termes de flexibilité et de réactivité pour gérer vos pics de production.

L'interactivité : Pour chaque mission des interlocuteurs dédiés assurent les échanges techniques et administratifs avec le client. Sous leur contrôle, la traçabilité des travaux assure la cohérence des opérations d'externalisation.

Avez-vous des concurrents au Maroc ?

Nous avons un seul concurrent, mais nous possédons deux avantages :

  • Nous sommes complètement indépendants, ce qui nous permet d'être un vrai partenaire pour nos clients et pas un concurrent.
  • Nous ne nous contentons pas du modèle Client/Fournisseur, mais créons un réel partenariat en proposant à nos clients de vraies solutions d'externalisation adaptées à leurs projets.

]]>
Sun, 01 Jan 2012 00:00:00 GMT
Une expérience où les Relations Presse accompagnent la croissance http://www.eu-m-s.com/presse_2009_1.html Chez EMS Data Services ce qui était envisagé au départ comme un remaniement de la communication est devenu un véritable outil de management. EMS Data Services est une PME de 350 salariés, spécialisée dans l'externalisation d'activités de haute technologie en matière informatique : le Business Process Outsourcing. L'entreprise connaît une très forte croissance depuis ces trois dernières années. C'est sur ce terrain en pleine évolution que l'entreprise a conduit une toute nouvelle politique de communication avec, en fer de lance, une stratégie de relations publiques et de relations presse accompagnée par Bruno Dalèle, consultant en communication institutionnelle du groupe Consultec.

Développer la notoriété en externe…

L'actualité d'EMS Data Services se prêtait particulièrement bien à ce type d'exercice - en effet, la première des règles des relations presse est d'avoir une actualité à diffuser. Dans le cas d'espèce, le groupe disposait de multiples opportunités de prise de parole tout au long de l'année. C'est donc très logiquement que la recommandation du groupe Consultec a été d'inscrire les relations presse d'EMS Data Services dans la durée. La campagne mise en place en mai 2009 va ainsi se dérouler sur un an renouvelable. L'objectif est d'accompagner la démarche commerciale de l'entreprise en développant sa notoriété auprès des prospects et des prescripteurs, via des titres de presse français et marocains dédiés au domaine d'activité de l'entreprise (informatique, affaires, entreprises, import, export, gestion de données…) ainsi que des émanations de ces supports sur le net et des émissions TV et radio.Toutefois, en parallèle à cette gestion de l'image en externe, l'originalité de la démarche chez EMS Data Services, a été d'impliquer les collaborateurs internes à l'opération.

…Et impliquer les collaborateurs à l'interne

Cette particularité constitue sans conteste à ce jour, l'une des clés majeures du succès de la communication du groupe. En impliquant des intervenants de toutes les strates hiérarchiques aux diverses actions, la campagne est littéralement portée par un élan, mêlant motivation et fierté d'appartenance. Ce choix, approuvé et soutenu par la direction du groupe, a placé ainsi la communication et les relations presse au coeur d'un processus plus global, en contribuant à part entière au développement de l'entreprise. Au final, en médiatisant ses actions les plus remarquables, EMS Data Services réalise un double bénéfice : elle maintient le contact et reste présente à l'esprit de son public, d'une part, et elle consolide l'adhésion de ses équipes au projet d'entreprise, d'autre part. Chaque article de presse citant l'entreprise sera alors d'autant plus percutant qu'il trouvera une résonance auprès des cadres et des salariés.

]]>
Tue, 01 Sep 2009 00:00:00 GMT
Les nouvelles technologies : Pourvoyeur important d'emplois pour les personnes à besoins spécifiques http://www.eu-m-s.com/presse_2008_2.html Le secteur des nouvelles technologies et de l'offshoring est de plus en plus porteur en matière de création de richesse et d'emplois, notamment parmi les personnes à besoins spécifiques, a indiqué, mercredi soir à Casablanca, Nouzha Skalli, ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité.

Lors d'une cérémonie de signature d'une convention entre son ministère et l'Association des centres d'appels et des services informatiques offshore au Maroc (Acasiom), Mme Skalli a estimé que les personnes à besoins spécifiques représentent pour le pays et pour les investisseurs un vivier de compétences et de profils divers et prometteurs. Après avoir souligné l'énorme potentiel de la filière des nouvelles technologies et de l'offshoring dans le domaine d'intégration des jeunes en général, et des personnes en situation de handicap en particulier, la ministre s'est félicitée des performances réalisées par les champions marocains lors des derniers jeux paralympiques de Pékin, en récoltant une moisson de 7 médailles dont 4 en or.

Vers l'intégration de ces personnes dans la vie active

Elle a réaffirmé que l'intégration de cette catégorie dans la vie active est l'une des missions stratégiques de son département qui a inscrit dans son plan stratégique 2008-2012 l'élaboration d'un projet de loi visant la promotion des droits des personnes handicapées.
Mme Skalli a également rappelé la série de rencontres organisées, durant les derniers mois, dans les différentes régions du Royaume pour approfondir le débat autour d'un texte consacrant l'équité et l'égalité des chances, la nondiscrimination, le respect de la différence, le respect de la dignité, de l'autonomie individuelle et de l'indépendance personnelle.
L'intégration scolaire et professionnelle, les accessibilités et le renforcement de la situation juridique, selon une approche inclusive, la question de l'emploi des personnes à besoins spécifiques trouvent toute leur place dans cette stratégie, a-t-elle expliqué.
Mme Skalli a noté que la signature de cette convention «n'est qu'un premier pas vers un partenariat plus intégré et global qui nous permettra, a-t-elle dit, de veiller à ce que nos ambitions et engagements soient traduits en résultats palpables».
Elle a à cet égard jugé «plus qu'utile» l'instauration d'un «Label responsabilité sociale» à l'initiative conjointe du ministère et du Salon international des centres de contacts et d'appels au Maroc (Siccam), destiné à inciter les centres d'appels membres de l'association et du Siccam à intensifier le recrutement des candidats à besoins spécifiques. La convention a été signée par Mme Skalli et M. El Ghali Tahiri, président de l'Association.

]]>
Mon, 22 Sep 2008 00:00:00 GMT
Le développement économique au Maroc est intimement lié à la dimension sociale (Sijilmassi) http://www.eu-m-s.com/presse_2008_5.html Le Maroc s'inscrit aujourd'hui dans une logique de développement économique intégré dans la mesure où toute démarche du Royaume vise à accélérer le développement économique sans pour autant le dissocier de la dimension sociale, a affirmé M. Fathallah Sijilmassi, ambassadeur du Royaume à Paris.

M. Sijilmassi, qui s'exprimait mercredi à Paris lors de la ""Conférence Maroc"", dans le cadre de la 7-ème édition de la Convention France-Maghreb, a souligné que ""toute la démarche du Royaume aujourd'hui vise à accélérer le développement économique sans pour autant le dissocier du social pour que l'analphabétisme, la pauvreté et les disparités sociales et régionales régressent et disparaissent"".

Après avoir relevé que le développement social est au coeur de la stratégie impulsée par SM le Roi Mohammed VI, il a fait observer que l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) est une plateforme générale d'action pour véritablement identifier les problèmes et y apporter les réponses.

Evoquant le développement économique sectoriel stratégique, l'ambassadeur a signalé que des plans stratégiques ont été définis pour chaque secteur d'activité dans l'optique d'avoir une meilleure visibilité, citant dans ce contexte les plans ""Emergence"" et ""Azur"".

Ces plans stratégiques sont ""le fruit d'un travail collectif auquel le secteur privé a été pleinement associé"", a-t-il précisé. Pour ce qui est du développement économique territorial, il a indiqué que chaque région est désormais appelée à développer ses propres forces d'attractivité et ses propres arguments afin d'attirer le plus grand nombre d'investisseurs.

M. Sijilmassi a, d'autre part, signalé que l'économie nationale est ""ouverte et intéresse forcément de par notamment un taux de croissance de 8 pc, un investissement annuel de trois milliards d'euros et la présence dans le Royaume de plus de 1.000 entreprises françaises, dont 38 du CAC 40"". Et de conclure que les entreprises marocaines sont passées, quant à elles, à ""une logique beaucoup plus offensive et beaucoup plus proactive"" comme en témoignent notamment leur présence tant dans nombre de pays africains, au Maghreb qu'en France.

Pour sa part, le directeur général de l'Agence de développement de l'Oriental, M. Mohamed M'Barki, a passé en revue les énormes potentialités que recèle la région et les multiples opportunités offertes aux investisseurs, notamment dans les secteurs des nouvelles technologies, l'agro-industrie et du tourisme.

Cette région, qui est au coeur de l'espace euro-méditerranéen, est dotée d'une vision globale basée sur une approche intégrée du développement, a-t-il dit, ajoutant que cette approche oeuvre à l'application de l'INDH dans tous ses volets, plus particulièrement l'amélioration des infrastructures économiques et financières ainsi que du cadre de vie des citoyens. Il a également fait remarquer que 11 zones d'accueil industriel ont été identifiées dans le cadre du Programme de développement industriel (PDIRO), dont quatre prioritaires que sont la Technopôle d'Oujda, la zone franche intra-portuaire de Nador et les parcs industriels de Selouane et Boughriba de Berkane.

Le président de la Convention France-Maghreb, M. Mohamed El-Ouahdoudi, a de son côté indiqué que cette rencontre se veut l'espace idoine pour renforcer davantage les relations francomaghrébines, d'autant plus que le Maghreb, a-t-il dit, est l'unique zone au monde où la diversité économique française est bien représentée.

C'est également un espace pour drainer vers le Maroc de nouveaux secteurs que les services économiques ou de veille technologique et commerciale ne parviennent pas à percevoir, a-t-il déclaré à la MAP, faisant observer que l'espace France-Maghreb est ""une réalité pleine"" de promesses, de potentialités et de gisements de croissance pour les deux rives.

Selon lui, cet événement d'envergure s'inscrit aussi dans la durée et a pour vocation de rassembler, chaque année, les meilleures compétences maghrébines. Cette édition a vu la participation de grandes entreprises, de PME, de personnes à la recherche de projets d'investissement et d'exposants.

M. El-Ouahdoudi a, par ailleurs, annoncé l'organisation de salons spécialisés dans les cinq pays du Maghreb, faisant savoir que Casablanca abritera, le 27 mars prochain, les Rencontres internationales de la déontologie financière avec la participation notamment d'experts de la Bourse de Paris et de professionnels marocains de la finance, et, du 15 au 17 mai, le Salon international des centres de contacts et d'appels au Maroc (SICCAM) et l'Initiative technologique Europe-Maghreb (ITEM).

Il a également signalé que la 1-ère édition de la Convention Espagne-Maghreb aura lieu les 15 et 16 décembre prochain à Madrid.

La 7ème édition de la Convention France-Maghreb a réuni quelque 1.400 opérateurs économiques, cadres, responsables politiques et décideurs français et maghrébins. Ses travaux se sont articulés autour de conférences plénières, ateliers, un espace exposition et des cérémonies de remise de trophées récompensant le parcours de plusieurs entreprises, dont celui des NTIC de la Convention qui a été décerné à Euro-Maghreb Services (EMS) pour "DATA Embassy", son centre de production basé à Marrakech.

L'espace exposition a abrité plusieurs stands d'entreprises et d'institutions nationales, telles l'Agence de l'Oriental, l'Agence nationale pour la promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC), les Centres régionaux d'investissement (CRI) d'Agadir et de Beni-Mellal, ""Jet4You"", ""Méditel"", Nord-Sud Management et Euro-Maghreb Services (EMS ).

]]>
Wed, 20 Feb 2008 00:00:00 GMT
Les trophées 2008 « Entrepreneurs France Maghreb » http://www.eu-m-s.com/presse_2008_3.html Tirant le bilan de l'édition 2008 de la Convention France Maghreb, qui s'est tenue les 5 et 6 février dernier à Paris, l'organisateur de cet événement s'estime satisfait : 45 partenaires et exposants, 1 900 visiteurs et des « projets concrets permettant de développer des relations économiques franco-maghrébines constructives ». Fondé en 2002 par Mohamed El Ouahadoudi, ce rendez-vous annuel vise à faciliter l'investissement au Maghreb et à favoriser emploi et création d'entreprises par des personnes issues de l'immigration.

Un seul exemple suffit à montrer l'intérêt suscité par une telle manifestation : le président de la Confédération algérienne du patronat a eu plus de soixante entretiens en une seule journée ! Des trophées 2008 « Entrepreneurs France Maghreb » ont été également décernés à l'Union des employeurs du Maghreb, créée en 2006, et à l'entrepreneur d'origine mauritanienne Youssouf Ould Ragel (voir à ce sujet l'article paru dans Le Moci n°1812 du 21 février). Autre récompense : celle du Trophée NTIC décerné à la société informatique Euro Maghreb Services pour la certification ISO 9001 de son site de production BPO à Marrakech, Data Embassy.

La 7ème Convention France Maghreb a par ailleurs permis de découvrir de nouveaux dispositifs d'aide à l'export. Ainsi, l'Algérie a présenté, dans le cadre de la promotion des exportations des PME algériennes (hors hydrocarbures), le dispositif Optimexport, cofinancé par l'Algérie et l'Agence française de développement (AFD) pour un investissement de 2,1 millions d'euros. De son côté, le Maroc a mis en valeur ses Centres régionaux d'investissement (CRI) ainsi que des entreprises privées. Des institutions et partenaires de plusieurs régions et secteurs d'activité étaient présentes telles que l'ANAPEC ; l'Agence de l'Oriental ; Brink's Maroc ; les CRI d'Agadir, de Tadla-Azilal et du Grand Casablanca ; Eurodefis ; Jet4you ; Méditel ; Nord-Sud Management (Tanger) ; la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc ; Bladiphone ; Mobisud...

Les prochains rendez vous professionnels de la Convention France Maghreb se dérouleront au Maroc (www.deontologue.com ; www.siccam.com) et en Algérie (www.sira-algerie.com, www.externaliser-algerie.com). La liste de l'ensemble des salons professionnels de la Convention France Maghreb est disponible sur le site www.cjdim.com. Pour la 8ème Convention France Maghreb, rendez-vous les 5 et 6 février 2009 à Paris au Palais Brongniart.

Pour prolonger : 45 exposants attendus lors de la Convention France Maghreb 2008

Isabelle Verdier]]>
Tue, 19 Feb 2008 00:00:00 GMT
Un trophée NTIC europééen pour une entreprise basée à Marrakech http://www.eu-m-s.com/presse_2008_4.html Le Trophée NTIC de la 7-ème édition de la Convention France- Maghreb a été décerné, mercredi à Paris, à l'entreprise "Euro-Maghreb Services" (EMS) pour son centre de production "DATA Embassy" basé à Marrakech.

Le Trophée a été remis au président d'EMS, M. Abdelfettah Arrom, lors de la "Conférence Maroc", dans le cadre de la 7-ème édition de la Convention France-Maghreb, un événement fédérateur de milliers d'entrepreneurs, cadres, responsables politiques, et jeunes diplômés.

"DATA Embassy", qui emploie quelque 150 salariés, est certifié ISO 9001 version 2000 par l'organisme allemand "TÜV".

Dans une déclaration à la MAP, M. Arrom a exprimé sa fierté de recevoir ce Trophée qui vient "renforcer la crédibilité et la reconnaissance des clients européens" et partant "nous faire gagner une plus grande part de marchés".

Cette distinction constitue un plus pour "DATA Embassy" qui compte renforcer son effectif par une cinquantaine d'autres techniciens, a-t-il ajouté.

La 7-ème édition de la Convention France-Maghreb, organisée les 5 et 6 février à Paris, a réuni quelque 1.400 opérateurs économiques, cadres, responsables politiques et décideurs français et maghrébins. Ses travaux se sont articulés autour de conférences plénières, ateliers, un espace-exposition et des cérémonies de remise de trophées récompensant le parcours de plusieurs entreprises.

]]>
Thu, 07 Feb 2008 00:00:00 GMT
LE MATIN.ma : Le Trophée NTIC de la 7e édition de la Convention France-Maghreb http://www.eu-m-s.com/presse_2008_6.html Le Trophée NTIC de la 7e édition de la Convention France-Maghreb a été décerné, mercredi à Paris, à l'entreprise "Euro-Maghreb Services" (EMS) pour son centre de production "DATA Embassy" basé à Marrakech.

"DATA Embassy", qui emploie quelque 150 salariés, est certifié ISO 9001 version 2000 par l'organisme allemand "TÜV".

Le Trophée a été remis au président d'EMS, Abdelfettah Arrom, lors de la "Conférence Maroc", dans le cadre de la 7-ème édition de la Convention France-Maghreb, un événement fédérateur de milliers d'entrepreneurs, cadres, responsables politiques, et jeunes diplômés.

Dans une déclaration à la MAP, M. Arrom a exprimé sa fierté de recevoir ce Trophée qui vient "renforcer la crédibilité et la reconnaissance des clients européens" et partant "nous faire gagner une plus grande part de marchés"".

Cette distinction constitue un plus pour "Data Embassy" qui compte renforcer son effectif par une cinquantaine d'autres techniciens, a-t-il ajouté.

La 7e édition de la Convention France-Maghreb, organisée les 5 et 6 février à Paris, a réuni quelque 1.400 opérateurs économiques, cadres, responsables politiques et décideurs français et maghrébins. Ses travaux se sont articulés autour de conférences plénières, ateliers, un espace-exposition et des cérémonies de remise de trophées récompensant le parcours de plusieurs entreprises.

]]>
Thu, 07 Feb 2008 00:00:00 GMT
Convention France-Maghreb - Le Maroc en force http://www.eu-m-s.com/presse_2008_7.html La 7e convention France-Maghreb, l'unique rendez-vous annuel entre les deux régions se tenant à Paris, rassemblera cette année plus de 1.800 inscrits au j-3 et 45 exposants. Entreprises, associations et institutions, toutes réunies avec un seul objectif: informer et entreprendre dans l'espace France-Maghreb.

Comme chaque année, le Maroc est représenté par des institutions et partenaires de plusieurs régions et secteurs (ANAPEC, Agence de l'Oriental, Brink's Maroc, les CRI d'Agadir, de Tadla-Azilal, du Grand Casablanca, Eurodefis, Jet4you, Méditel, Nord-Sud Management (Tanger), Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc, Bladiphone, Euro- Maghreb Services, Baker Tilly, Mobisud, Courrier de l'Atlas, Al Michaal…

La conférence sous le thème «Investir au Maroc» aura lieu lors de la 7e convention France-Maghreb le mercredi 6 février sous la présidence de Fathallah Sijilmassi, l'ambassadeur du Royaume en France. Lors de cette conférence, le Trophée NTIC France-Maghreb sera remis à Fettah ARROM, P-DG d'Euro-Maghreb Services, en raison de la certification ISO 9001 version 2000 du centre de production, Data Embassy, basé à Marrakech. Et c'est la première certification obtenue par un centre de BPO offshore en Afrique.

Data Embassy, le site de production d'Euro-Maghreb Services, obtient sa certification délivrée par TUV (Allemagne). Plusieurs associations regroupant les professionnels marocains en France seront également présents dont l'Association des informaticiens marocains en France (AIMAF), l'Union des jeunes maghrébins de France, plusieurs associations de MRE en France et en Belgique, des élus issus de l'immigration, ainsi que des dizaines de créateurs d'entreprises intéressés par des projets au Maroc.

Le Trophée Entrepreneurs France-Maghreb sera remis à l'Union des employeurs du Maghreb, créée en février dernier à Marrakech, et regroupant les patronats des pays: Maroc, Mauritanie, Libye, Algérie et Tunisie.

Le ministre du Commerce et de l'Industrie de la Mauritanie, Ould Raiss, et Christian Sautter, adjoint au maire de Paris, feront l'ouverture officielle de la 7e convention France-Maghreb. Rappelant que cette convention se tiendra au Palais Brongniart à Paris. Les organisateurs ont prévu un dispositif d'accueil comptant sept comptoirs d'enregistrement, cinq consultants pour diriger les visiteurs vers les stands et les conférences. Ouvert également aux jeunes diplômés, cet événement est une occasion pour eux de rencontrer « Global Career Compagny», le fameux cabinet-conseil de recrutement international basé à Londres et spécialisé dans les marchés africains, asiatique et russe. G. C. Compagny aide, en effet, des milliers de jeunes qualifiés et diplômés à trouver des emplois dans les meilleures compagnies et multinationales du monde pour assurer leur avenir.

Fondée en 2002 par Mohamed El Ouahdoudi, l'homme du Salon international des centres de contacts et d'appels au Maroc (SICCAM), du Salon des Ressources humaines au Maroc (MRH), du Salon du recrutement et des Ressources humaines (SRRH-Algérie) et du Salon de l'externalisation, la convention France- Maghreb est un rendez-vous annuel qui vise à faciliter l'investissement au Maghreb. Elle favorise l'emploi et la création d'entreprises par des personnes issues de l'immigration et a pour but également d'attirer entrepreneurs, cadres commerciaux, responsables des Ressources humaines.

Imane Berradi | LE MATIN]]>
Mon, 04 Feb 2008 00:00:00 GMT
Le B.P.O. au 4ème SICCAM : la plus grande rencontre euro - méditerranéen http://www.eu-m-s.com/presse_2006_9.html Le B.P.O. au 4ème SICCAM : la plus grande rencontre euro - méditerranéen Du 18 au 20 Mai 2007, le 4ème SICCAM présentera les dernières réalisations dans le BPO à l'échelle internationale en réunissant pour la première fois :
  • des prestataires du BPO pour les marchés arabophone, francophone, hispanophone et anglophone
  • des donneurs d'ordre nationaux et internationaux
  • des conférences et des ateliers de benchmarking
  • des informations et des données sur les marchés du BPO

Définitions : Le BPO (Business Process Outsourcing), ou l'externalisation des processus métiers de l'entreprise connaît un essor sans précédent. On peut définir le BPO comme une forme d'externalisation d'une ou de plusieurs activités de l'entreprise à un ou des prestataires extérieurs. Les principaux domaines concernés sont la gestion des ressources humaines, l'informatique, la comptabilité, la logistique, les différentes formes d'accueil des clients…

Le Trophée du BPO au 3ème SICCAM

Pour contribuer à l'essor du BPO au Maroc, le SICCAM a mis en place lors de sa 3ème édition le Trophée du BPO, récompensant la société DATA EMBASSY, filiale de Euro Maghreb Services, qui opère à partir de Marrakech dans ce domaine. DATA EMBASSY est la première entreprise 100% BPO installée au Maroc opérant pour des agences de presse, des logisticiens, et de la vente par correspondance.

Le Trophée du BPO a été également décerné à deux centres d'appels basés à Casablanca, qui ont choisi d'étendre leurs activités dans ce domaine : Phonéo, qui a accumule une expérience dans la saisie de données, l'ingénierie financière, et Accolade, filiale de Mercure.com, qui prépare un important projet dans la comptabilité à distance.

Au Maroc des sociétés leaders mondiaux du BPO sont déjà implantées : ATOS ORIGIN, numéro deux européen, et CSC, numéro un mondial qui arrive sur le marché marocain.

Les perspectives du BPO

Selon Accenture, le marché du BPO à destination des entreprises de taille moyenne génère un revenu de 17 Milliard de dollars ; il devrait atteindre 25 Milliard de dollars en 2009.
Selon la société d'études spécialisée NelsonHall, la valeur des contrats de BPO signés en 2004 a progressé de 38 % pour atteindre 24,5 milliards de dollars. La part du BPO dans l'infogérance totale atteignait donc 34 %, contre 24 % en 2003. Si cette tendance se maintient, l'externalisation de processus métiers devrait donc être la principale forme d' outsourcing sur le plan mondial, en 2006. Cette croissance est notamment portée par l'Europe. La valeur des contrats BPO y a progressé d'environ 60 % en 2004, pour atteindre une part de 27 %, contre 14 % en 2003.

]]>
Fri, 01 Dec 2006 00:00:00 GMT
Comment l'off-shore compte se faire une place au soleil http://www.eu-m-s.com/presse_2006_10.html Progressivement, les centres de contacts off-shore se construisent une légitimité. Ils constituent davantage un complément qu'un véritable substitut à la présence sur le territoire national.

Le coût reste, pour une majorité d'entreprises, la principale raison de choisir une implantation off-shore pour leurs prestations de centre d'appels. La recherche de la rentabilité pousse à s'expatrier vers les pays où la main-d'oeuvre est bon marché. Maroc, Tunisie, Ile Maurice, Sénégal, Egypte et Roumanie… Autant de destinations loin d'offrir les mêmes niveaux de salaires qu'en France et assurant, en conséquence, une réduction de l'ordre de 30 % des sommes engagées pour l'exploitation d'un centre de contacts. « Compte tenu de sa compétitivité tarifaire, l'off-shore contribue à abaisser le coût commercial des sociétés et se positionne comme un relais de croissance », souligne Arnaud Breitwiller, directeur commercial d'Accolade, entreprises françaises. Dans ce contexte, l'off-shore répond à une demande du marché. Si l'on prend l'exemple des fournisseurs d'accès à Internet, ils ont modifié leur localisation géographique « dans la mesure où l'investissement pour recruter des abonnés était trop lourd par rapport à ce que pouvait rapporter le client », explique Pia Heitz Casanova, vice-président directeur général du groupe Euro CRM. Au-delà de l'aspect financier, la flexibilité du marché du travail dans les pays susceptibles d'accueillir des centres d'appels constitue un atout de taille. Le cadre légal fixant la durée du temps de travail est plus souple dans les pays "du Sud" qu'en France. Les horaires sont étendus : le maximum étant fixé à 45 heures à l'Ile Maurice, 42 heures au Sénégal, 40 heures ou 48 heures en Tunisie et 44 heures au Maroc. Les heures non ouvrables s'avèrent aussi plus faciles à organiser et les opérations de staffing et/ou de déstaffing sont menées sans entraves. Autant de facilités réglementaires qui incitent à l'implantation off-shore.

AMÉLIORATION DES COMPÉTENCES

L'amélioration de la qualité de service tend également à élargir le spectre des prestations susceptibles d'être prises en charge par une plate-forme off-shore. Pour la plupart des acteurs du marché de l'externalisation hors des frontières, qu'ils soient outsourceurs ou implantés localement, la majorité des missions effectuées en interne sont potentiellement "off-shorisables". « Aujourd'hui, nous proposons les mêmes solutions sur nos sites en France et en off-shore », précise Jean-Marc Griscelli, directeur général de Sitel Maroc et des opérations France et Maroc. Les compétences des agents sont également le garant de la diversité des opérations. La plupart des téléconseillers disposent au moins d'un bac + 4. Au Maghreb, ils parlent couramment français, puisque les cours des cycles universitaires sont dispensés dans cette langue. De plus, leur motivation semble incontestable et découle vraisemblablement de la place du centre de contacts à l'étranger. Alors qu'en France la profession est souvent décriée et fait l'objet de vives critiques, il est valorisant socialement et intéressant en termes de salaires, d'évolution de carrière et d'expérience d'intégrer ce secteur d'activité. L'implication des salariés constitue un autre élément positif. Le turn-over, largement inférieur, se situe entre 5 et 10 %, contre 30 à 50 % en France et génère des économies en matière de recrutement et de formation. De plus, le sens de la hiérarchie est plus développé sur les sites off-shore. « Le superviseur est très respecté. Cet élément renforce le bon fonctionnement de l'équipe. En outre, la plus grande motivation est gage d'une plus forte productivité », affirme Joël Coudert, directeur de l'activité relation client et centres de contacts de Devoteam Consulting. Il est possible de répertorier des spécificités par région qui conditionnent une implantation off-shore. En ce qui concerne les mentalités des téléopérateurs, les dirigeants d'Euro CRM considèrent que les conseillers de l'Ile Maurice ont le tempérament pour assurer la relation client après-vente grâce à un sens inné du service, tandis que les pays méditerranéens ont un goût prononcé pour la vente. En outre, pour toutes les opérations nécessitant un traitement bilingue, les Mauriciens sont bien positionnés. Pour leur part, les pays de l'Est se sont davantage installés sur le segment de l'écrit. Avec la montée en puissance de l'e-mail comme canal de communication, ces localisations devraient progressivement trouver leur place au sein du marché de l'off-shore. Si la plupart des tâches sont théoriquement aisées à mener depuis l'étranger, il n'en demeure pas moins vrai que des secteurs présentent une meilleure maturité. Typiquement, une partie de l'activité des télécoms est installée depuis longtemps en-dehors du territoire d'implantation de la société d'origine. Le marché des opérateurs est fortement concurrentiel et, pour rester en course, ses acteurs sont obligés de suivre la tendance à la délocalisation. La Distribution et la VAD ont été les branches suivantes touchées par le mouvement. Le modèle le plus avantageux reste, pour nombre d'entreprises, le modèle hybride conservant une partie des tâches sur le marché cible et l'autre au sein d'une structure délocalisée. Ce qui assure à la fois une proximité avec les clients et prospects et la possibilité d'effectuer certaines missions à moindre prix en profitant des opportunités offertes par l'off-shore. « Il ne faut pas tout délocaliser, confie Fattah Arrom, directeur général d'EMS, outsourceur marocain. Il est essentiel de conserver, sur place, certains noyaux, l'ADN des projets, et de réaliser quelques activités à l'étranger pour profiter du différentiel de coût de la main-d'oeuvre ; le salaire minimum marocain est inférieur de 25 % au Smic. » La segmentation est aussi satisfaisante, puisqu'elle permet de tester des projets sur le territoire national avant de les répliquer. « On mutualise ainsi les risques », souligne Laurent Cartier, directeur commercial de Sitel.

]]>
Thu, 01 Jun 2006 00:00:00 GMT
Bilan du Siccam 2006 http://www.eu-m-s.com/presse_2006_12.html Pour sa 3ème édition, « le rendez vous euro-méditerranéen des centres d'appels a été le reflet de la progression d'un marché dynamique des centres de contacts » estime l'organisation du Siccam. Avec 65 partenaires et exposants, le salon a accueilli pour cette nouvelle édition 1600 visiteurs.

Les différentes thématiques abordées cette année furent : les centres d'appels bancaires, les outils et techniques pour centres d'appels, la gestion RH, la formation, l'offshore informatique et le BPO à travers le baromètre de l'offshore mais aussi l'occasion pour plusieurs entreprises de présenter leurs offres de services et produits. Belgique, Suisse, Dubai, Sénégal, Algérie, France... des dizaines d'entreprises, d'organisations et de professionnels se sont retrouvés durant plus de trois jours pour échanger, contracter, et construire ensemble.

Le Siccam 2006 fut également l'occasion de plusieurs annonces. La société hispanique Gruppo Konnecta a annoncé l'implantation de deux centres d'appels, l'un à Casablanca et l'autre à Tanger. Maroc Bureau a présenté pour la première fois une marguerite de centres d'appels à la fois ergonomique et économique et surtout marocaine. Méditel a annoncé des baisses de tarifs significatives pour les centres d'appels. Le CRI de Casablanca a pris les devant en décidant la création de son propre centre d'appels.

Le salon s'est terminé cette année par un voyage en train à Marrakech avec la visite du centre d'appels de Phone Assistance ainsi que celui de EMS, Euro-Maghreb Services : l'occasion pour les investisseurs et décideurs d'avoir une idée concrète sur l'organisation des centres d'appels et des métiers BPO.

Les dates de la prochaine édition sont déjà connues. La 4ème édition du Siccam se tiendra de nouveau à Casablanca du 17 au 20 mai 2007.

]]>
Fri, 26 May 2006 00:00:00 GMT
EMS élue meilleur prestatiare BPO au SICCAM2006 http://www.eu-m-s.com/presse_2006_11.html La 3ème édition du SICCAM : le reflet d'un progrès inégal du secteur des centre d'appel au Maroc

Le siccam est le premier événement total dédié au secteur des centres d'appel, il répond aux attentes des acteurs de ce nouveau marché et se veut un espace d'échanges et de contacts.

Tout au long des jours de sa 3ème édition, des conférences ont été organisées, elles se sont articulées autour des thèmes suivant : les centres d'appels bancaires, les outils et techniques pour centres d'appels, la gestion RH, la formation, l'offshore informatique et le BPO à travers la baromètre de l'offshore,

Le siccam a été une occasion pour plusieurs entreprises pour présenter leurs offres de services et leurs produits : à citer Méditel, maroc Bureau, Intel, Avaya, Vocalcom. Des dizaines d'entreprises et d'organisations de différents pays du monde Belgique, Suisse, Sénégal, Algérie, France…, se sont retrouvé durant plus de trois jours pour échanger, contracter et construire ensemble. Le Maroc confirme ainsi sa vocation de " hub " régional pour les NTIC et les innovations technologiques.

Des leaders dans le secteur ont profité de cet événement pour faire des déclarations :

  • Gruppo Konnecta, a annoncé son implantation à Casablanca et à Tanger
  • Maroc Bureau a présenté pour la première fois une marguerite de centres d'appels à la fois ergonomique et économique
  • Méditel a annoncé des baisses de tarifs significatives pour les centres d'appels
  • Le CRI de Casablanca a pris les devant en décidant la création de son propre centre d'appels

l'APIX a présenté les avancées du secteur des centres d'appels au Sénégal, et Phonecontrol qui a présenté ses centres d'appels clients en Algérie et en Tunisie ; en ce qui concerne Maroc Télécoms, il a mis en place une animation sous forme de tombola sur son espace d'exposition…

Lors de cette édition, des trophées ont été remis afin d'encourager et de récompenser les meilleurs initiatives dans le secteur des centres d'appel :

  • Trophée des extensions de sites de centres d'appels : SITEL - WEBHELP - COAXIS - PHONE ASSISTANCE
  • Trophée de la convergence Centres d'appels - BP0 : ACCOLADE - PHONEO - EMS
  • Trophée du meilleur intervenant : remporté par Philippe Nieubourg qui a fait l'unanimité sur son approche client.

Afin de donner une idée concrète aux investisseurs et aux décideurs, sur l'organisation des centres d'appel et les métiers BPO, les participants ont fait un voyage à Marrakech, ils ont effectué des visites au centre d'appel de Phone Assistance ainsi que celui de EMS, Euro-Maghreb Services. Les décideurs présents ont apprécié la qualité des contacts pris, autant d'engagements pour des partenariats et des implantations futures.

Cette édition a été le reflet du progrès réalisé dans le secteur des centres d'appels au Maroc, ainsi que des atouts dont dispose le pays, dans ce domaine.

Avant la clôture de cette édition, les organisateurs ont posé les perspectives de la prochaine édition qui se déroulera du 17 au 20 mai 2007.

]]>
Mon, 01 May 2006 00:00:00 GMT
Marrakech HighTech http://www.eu-m-s.com/presse_2006_13.html Marrakech n'est pas seulement la ville touristique, celle des riads, des congrès et l'une des destinations privilégiés de la jet set internationale. Vu justement ces atouts, elle peut aussi prétendre à une place dans le monde des TIC surtout avec la nouvelle politique offshore du Maroc et la tendance accrue à la délocalisation.

Déjà, des entités du secteur ont saisi cette opportunité à l'image d'Euro-Maghreb Services (EMS), une société spécialisée dans la prestation de services en traitement de l'information à distance. EMS se décline, à travers DATA Embassy (certifiée ISO9001 en 2006), son site de production basée à Marrakech, comme le leader incontestable dans le domaine du traitement de l'information offshore. Un dynamisme qui va croissant depuis le rachat, en 2003, de sa filiale informatique Arka Ingénierie a Paris et son centre de formation Ecostig établi dans la ville ocre.

EMS s'active notamment dans la saisie, la restructuration et formatage de fichiers, le vidéocodage, le traitement statistique des données, les télé-enquêtes, la télé-exploitation, la dématérialisation, indexation et archivage de documents…

L'OPINION - SAMEDI et DIMANCHE 16 AVRIL 2006]]>
Sun, 16 Apr 2006 00:00:00 GMT
Euro-Maghreb Services propose une nouvelle offre http://www.eu-m-s.com/presse_2005_14.html Euro-Maghreb Services, spécialisée dans la saisie et le traitement de données externalisés, à travers deux sites de production (@arrom Group et Data Embassy) basés à Marrakech, lance une nouvelle offre : BOT, « Built Operate Transfer ».

Pour que les clients aient une maîtrise de leur production et de leurs coûts, EMS leur propose, dans une première étape, la location d'une entité de production sur mesure avec un ou plusieurs centres de traitement et leur infrastructure (matériels et systèmes informatiques, systèmes télécoms, logiciels, équipe), EMS en assurant la gestion, les RH, la logistique et la formation.

Dans une deuxième étape, les clients ont la possibilité de racheter leur entité, une fois que celle-ci est devenue opérationnelle.

]]>
Tue, 07 Jun 2005 00:00:00 GMT
Croissance Actualités http://www.eu-m-s.com/presse_2005_15.html Fri, 01 Apr 2005 00:00:00 GMT Euro-Maghreb Services "L'autre service" ! http://www.eu-m-s.com/presse_2005_16.html Un slogan simple mais d'une efficacité à toute épreuve . Euro-Maghreb Services (EMS) démontre qu'on peut travailler à distance, tout en ayant des prestations très personnalisées. Fattah ARROM, maître à penser de cette structure particulièrement dynamique, nous explique son concept de la flexibilité.

Interview avec Mr Fattah ARROM, président du groupe EMS]]>
Tue, 01 Feb 2005 00:00:00 GMT